Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

lundi 07 novembre 2011 l'Astrolabe : Catherine RINGER

Une soirée avec Dudule c'est un peu comme descendre la Cordillère des Andes avec un camion citerne sans frein. Tout peut arriver, et finalement ... tout arrive !

Tels des magiciens nous réussissons l'exploit de faire disparaître le contenu d'une bouteille de Rhum, et de Whisky, avec une dextérité qui aurait laissé Harry HOUDINI sans voix. Dans la foulée nous faisons monter notre taux de Cholestérol aussi vite que le taux d'endettement de l'Europe avec uniquement... un pot de rillettes (du Mans tout de même). Après les sodas le gouvernement parle d'instaurer une nouvelle taxe sur la Sarthe, mais oui ma petite dame !

Avant de s'attaquer à nos gamma GT nous rejoignons l'Astrolabe, par vraiment en avance, où nous attend La dernière grande chanteuse Française.


Difficile de trouver une place, le parking est complet, les rues alentours regorgent de véhicules. Mais ce soir n'est pas un soir comme les autres. La magie opère une nouvelle fois (David Copperfield sort de mon corps !). Devant nos yeux ébahis une voiture disparaît. Immédiatement et sans plus attendre nous garons notre De Lorean DMC 12, ou notre Ford Fiesta je ne me souviens plus très bien. Nous sommes au pied de l'Astrolabe comme, avant nous, Maurice HERZOG devant l'Annapurna ! Nous montons l'escalier (sans la neige). Le concert n'a pas encore commencé, autant en profiter pour boire une bière.

  catherine-ringer-4.JPGcatherine-ringer-7.JPG

La salle est blindée, difficile de se faufiler, et pourtant, malgré mon sur-poids dû à une consommation excessive de chocolat (je n'ai pas fumé depuis 23 jours) nous trouvons la place quasi idéale. Dans la bousculade les lunettes de Dudule disparaissent !

Nous sommes prêts, les lumières s'éteignent, le timing est parfait. Toujours ce petit pincement au coeur, Catherine fait son entrée, manifestement heureuse d'être parmi nous. Elle est belle la bougresse, les années passent, mais n'ont aucune emprise sur elle. Son visage rayonne, les yeux pétillent, elle a tout juste 20 ans, un nouveau miracle !

Venue défendre son dernier album Ring n' Roll sorti en mars 2011, c'est pourtant sur les titres des Rita Mitsouko que le public se déchaîne. Souvenirs quand tu nous tiens...

La voix est parfaite, et toujours cette gestuelle inimitable parfois, souvent, coquine. Le talent est là c'est certain.

Impossible de ne pas penser à Fred Chichin, surtout sur le magnifique Malher. Te dire que l'émotion est à son comble ne suffirait pas. Beaucoup de larmes dans le public camarade.

Après la tristesse l'euphorie. C'est Comme Ça renverse tout sur son passage. L'ouragan Katrina ne serait qu'une pale réplique de ce que nous vivons ce soir. Ce sont ces moments qui te font comprendre ce que le mot charismatique signifie.

Un concert inoubliable et peut-être plus, avec en bonus la présence de Raoul CHICHIN à la guitare. La famille c'est sacré. Un musicien éblouissant, beaucoup de fraicheur et de talent.

catherine-ringer-3.JPGcatherine-ringer-12.JPG


C'est en retournant vers la Ford (ce n'est définitivement pas une De Lorean) qu'un nouveau miracle se produit (finalement Dieu est grand !). Les lunettes sont là, sur le siége, à l'endroit précis où Dudule les avaient posées pour ne pas les abimer.

 

Si tu aimes Catherine RINGER,

tu aimeras les Rita Mitzouko, Les Négresses vertes.

 

 

Apple 06/03/2012 18:22


Bientot un Mac Book Pro Monsieur magiclilive ?


 

cousine Val 16/11/2011 21:34



Et bien je l'avais vu avant l'été à la Cigale. C'était bien, mais son dernier album n'est pas mon préféré...



magiclilive 16/11/2011 21:28



Mais tu etais où ?! Une soirée avec Dudule c'est immanquable !!!



cousine Val 12/11/2011 10:08



Comme Catherine, tu es au mieux de ta forme, ah ah ! Super article, qui fait regretter de ne pas avoir été l'écouter... :(